Blog

Téléphone

09 72 58 34 54

Renseignement

Besoin de renseignement ? Nous vous recontactons

09 72 58 34 54

Légende

supervisé par notre cabinet d’avocats

27/11/2017

L’huissier, l’autre des victimes face à la justice

Faire appel à un avocat est devenu un réflexe si fréquent lorsque l’on est face à un problème judiciaire ou victime d’un contentieux que l’expression « prendre un avocat » est parfaitement rentrée dans le langage courant. Mais prendre un huissier ? Cette profession est hélas méconnue du grand public, alors qu’elle peut désormais largement aider les particuliers.

L’huissier, ce champion des situations délicates

Contrairement à l’avocat, le rôle de l’huissier n’a pas pour vocation de porter une affaire devant les tribunaux, bien au contraire. Servant souvent de garant pour les contrats ou les transactions, il s’assure du bon déroulé de nombreux événements, de la conformité de certaines situations et conseille ses clients pour trouver les solutions adaptées aux problèmes. Il œuvre autant que possible pour que les différends soient réglés à l’amiable, ce qui en fait le meilleur allié que l’on puisse obtenir pour régler des questions familiales, et en particulier les dettes familiales. Ces situations sont bien plus communes que l’on peut le penser, et y faire face est extrêmement difficile, puisqu’elles mènent à des conflits et représentent le plus souvent un poison pour les différentes relations. Pour éviter la catastrophe et s’assurer que tout soit effectué dans les règles, un huissier de justice est le professionnel le plus approprié pour surmonter ce genre de situations. De nombreux cabinets ont pris conscience de la situation et se sont formés pour ce genre de situation, comme la SELARL Véronique Monnet.

Ce genre d’équipe d’huissiers a une très bonne expérience en réalisation de constat aussi bien qu’en conseil pour les recouvrements à l’amiable. Il faut savoir que la présence d’un huissier a généralement un effet très positif pour calmer les esprits et pousser le débiteur à procéder au paiement de sa dette, c’est pour cette raison que se renseigner sur les missions offertes par les huissiers continue déjà un très bon premier pas vers la récupération de son argent ou de son bien. Mais si la discussion ne suffit pas, l’huissier va utiliser des procédés juridiques de plus en plus sévères, cherchant toujours à privilégier l’échange et le dialogue. En premier lieu, il effectue alors une sommation à payer, mais si cette mesure ne suffit pas, il passera par un recouvrement judiciaire, ce qui fait passer la mesure de sommation à payer à un commandement de payer. L’ultime avantage de l’huissier, c’est qu’il est externe à la famille : il se présente donc comme une personnalité neutre, prouve que sa démarche est justifiée et rend tout ce processus moins pénible pour la famille.

Le métier d’huissier change, les professionnels s’adaptent

L’arrivée d’Internet a causé des changements pour tout le monde, en particulier dans les relations entre les personnes et dans la manière que la justice a d’appréhender ces questions. Dans les avantages évidents, on peut citer la connexion facilitée entre particuliers et professionnels, une option qu’apprécie grandement le cabinet Véronique Monnet, car il peut informer de manière efficace les personnes extérieures au secteur, fournir aisément la grille des tarifs et permettre à chacun d’avoir toutes les précisions sans avoir à se déplacer. Mais dans les nouvelles difficultés, on peut citer la e-réputation, mise à mal par la diffamation et le harcèlement.

Les conséquences peuvent être particulièrement lourde, entre les données privées rendues publiques qui peuvent amener à des agressions physiques, la pression permanente qui cause de sévères dommages psychologiques et la réputation d’une entreprise qui peut avoir des répercussions sur le chiffre d’affaire. Pour faire face à ces questions, les huissiers peuvent prodiguer de multiples conseils, et surtout attester de l’existence de la problématique. Tout peut compter, du web aux sms ou aux messages vocaux, mais c’est l’huissier qui va rendre la preuve crédible devant la justice.

De plus, le métier a connu des évolutions récentes, notamment avec la loi Macron, votée en 2015 et donc l’application a débutée janvier 2015. En effet, cette loi a changé le champ géographique dans lequel les huissiers peuvent opérer, car les limites entre les personnes concernées par les problèmes, par exemple le débiteur et son créancier, ne sont plus administratives. Il est donc possible pour les huissiers d’agir sans tenir compte de la limite départementale ou régionale, ce qui a augmenté leur champ d’action et donc leur efficacité.