Blog

Téléphone

04 81 11 78 70

Renseignement

Besoin de renseignement ? Nous vous recontactons

04 81 11 78 70

Légende

supervisé par notre cabinet d’avocats

18/06/2019

Le publireportage, un challenge en 2019 ?

De nos jours, les entreprises doivent se positionner plus que jamais à la place du client afin de comprendre au mieux ses besoins et ses préoccupations. En effet, le client a une importance bien plus conséquente depuis l’apparition d’internet et cela augmente d’année en année avec le développement des avis, des forums et des réseaux sociaux. Ainsi des formats publicitaires spécifiques s’adaptent parfaitement à cette problématique afin que les clients et prospects bénéficient d’un maximum d’informations avant d’acheter un produit. C’est notamment le cas du publireportage qui représente un très bon moyen de rassurer et d’informer le prospect.

Comment définir le publireportage ?

On définit le publireportage comme étant un contenu rédactionnel ou télévisuel, qui s’apparente à un contenu journalistique classique, à la différence qu’il a un but commercial. Par exemple, on retrouve fréquemment des publireportages dans des magazines de presse (papier ou en ligne). L’article y est présenté de la même manière que sur les autres pages du magazine (police d’écriture, taille des images, style rédactionnel… etc.). L’unique différence réside dans le fait qu’il est obligatoire de mentionner qu’il s’agit alors d’une publicité. Mais cette notification est généralement très discrète. On parle alors de publicités dissimulées.

Le publireportage, un levier du native advertising

Depuis l’apparition du web, le publireportage a connu une seconde vie dans le cadre du native advertising. En effet, le challenge commun du publireportage et du native advertising est bien de présenter un contenu éditorial à vocation publicitaire, sans pour autant que cela soit explicite. Tous deux permettent une approche informative, peu intrusive pour l’internaute. Dans les deux cas, l’article ou la vidéo intègre les mêmes codes afin de susciter l’intérêt des lecteurs. D’après de nombreuses études réalisées, le publireportage est capable d’attirer facilement l’attention des prospects et des clients, contrairement à une publicité visuelle très courte qui laisse peu de temps au téléspectateur pour s’intéresser réellement à la marque ou au produit.

Quels critères pour un bon publireportage ?

Tout comme un contenu journalistique classique, le publireportage doit nécessairement apporter des informations précises et justes concernant un produit ou un service spécifique. Pour parvenir à réaliser un bon publireportage, il faut savoir trouver l’équilibre entre promotion du produit et contenu informatif. Il est nécessaire également de respecter la ligne éditoriale et la charte graphique du support sur lequel est publié l’article ou la vidéo.

Comme tout contenu éditorial, le publireportage présente un vrai challenge en 2019 car il se doit de proposer un contenu de qualité, doté d’une forte valeur ajoutée pour le lecteur. Ainsi, un publireportage de qualité générera forcément une augmentation du trafic sur le site web de la marque, et par conséquent, il aura un impact sur les ventes réalisées. Ayant connu son heure de gloire dans les années 80 et 90, le publireportage a finalement de beaux jours devant lui !